Created By Flyman


    nom de plume michelle la france(pour les elves de 9 année de base) by FlYmaN

    شاطر

    Admin
    Admin

    عدد المساهمات : 123
    تاريخ التسجيل : 15/02/2011

    nom de plume michelle la france(pour les elves de 9 année de base) by FlYmaN

    مُساهمة  Admin في الثلاثاء فبراير 15, 2011 10:20 pm

    I) Présentation matérielle de la nouvelle
    A/ L’Auteur
    « Nom de plume » est une nouvelle écrite par l’écrivaine québécoise ‘Micheline la France’.
    Micheline La France est née à Montréal, le 18 décembre 1944. Après avoir pratiqué le métier de comédienne jusqu'en 1973, ses activités professionnelles se concentrent sur la littérature.
    Micheline La France est membre de l'Union des écrivains québécois.

    On peut annoncer parmi ses œuvres :
    - Bleue (1985)
    - Denise Pelletier, ou la folle du théâtre (1979)
    - Le don d’Auguste (2002)
    - Le fils d’Ariane (1996)
    - Le soleil des hommes (1980)
    - Tâche d’or au fond de l’œil (2006)
    - Vol de vie (1992)
    B/ l’Œuvre
    La nouvelle ‘Nom de plume’ est prise du livre «Vol de vie »
    - Ce livre (vol de vie) est l’un des ouvrages écrits par Micheline la France en 1992.
    - Il a été imprimé à Montréal par la maison d’édition « L’Hexagone »
    - Cette Œuvre appartient à la collection ‘fiction’
    - C’est un bouquin de 101 pages

    C/ Le Titre
    Nom de plume :
    - pseudonyme adopté par un auteur. Un nom de plume peut être utilisé pour rendre le nom de l'auteur plus distinctif ou pour éviter les poursuites lors des guerres ou des révolutions. Le nom de l’auteur peut être connu seulement par l’éditeur.
    Nombre d'écrivains ont choisi de signer leurs œuvres d'un nom de plume :
    - Jean Bruller avait pris le nom de Vercors aux Éditions de Minuit pendant la seconde guerre mondiale, tout comme François Mauriac qui, chez le même éditeur publiait sous le nom de : Forez.
    - Les écrivains résistants avaient tous des noms de région de France comme nom de plume.
    - Honoré de Balzac signait avec l'anagramme de son nom : Lord R'Hoone, (anagramme d'Honoré) pour certaines œuvres de jeunesse, son nom d'origine (Balzac) a été modifié en De Balzac deux ans après la mort de son père.
    - Gérard de Nerval était le nom de plume adopté par Gérard Labrunie en 1830.
    - L’américain René Brabazon Raymond n'était autre que l'anglais James Hadley Chase qui écrivait ses romans avec un dictionnaire d'argot américain.
    - Mark Twain est le nom de plume de Samuel Langhorne Clemens.
    - Le nom réel du célèbre poète chilien Pablo Neruda est « Neftalí Ricardo Reyes Basoalto » .
    - Alekseï Maksimovitch Pechkov n’est que le nom réel du fameux écrivain russe soviétique connu Maxime Gorki.
    - Le romancier français « Marie-Henri Beyle »( auteur de LE ROUGE ET LE NOIR)est dit « Stendhal ».
    - Jean-Baptiste Poquelin n’était autre que Molière.

    II) Présentation structurelle de la nouvelle
    A/ Le Cadre
    1. Cadre spatio-temporel
    a- Cadre spatial
    - Le cadre spatial de cette nouvelle est bien précis.
    - Dans cet ouvrage, il y a plus qu’un seul cadre spatial
    - On a situé des noms propres (des noms de villes), par exemple : Montréal et New York.
    - On a situé aussi d’autres cadres plus précis comme : le bureau de travail de Jules Montblanc, la maison d’édition, le café « Old Harry’s »…
    b- Cadre temporel
    - Dans cet œuvre, les événements sont situés dans plusieurs cadres temporels ( Un matin, un soir, les premières semaines, un jour, les jours suivants, quelques jours plus tard, en septembre, dès le 2 Octobre, quelques semaines plus tard, au procès, un jour de visite…)
    - Quelques expressions signifient des temps bien exacts et précis ( les premières semaines, les jours suivant, en septembre, dès le 2 octobre, au procès, un jour de visite…)
    - D’autres ne sont pas aussi clairs ( un matin, un soir, un jour, quelques jours plus tard, quelques semaines plus tard..)
    - L’expression « une petite neige commençait à couvrir les rues » indique que le jour où Jules est allé à la maison d’édition est un jour hivernal.
    2. Les personnages
    a- personnages principaux
    Jules Montblanc - personnage central de la nouvelle
    - il a fait la majorité des actions
    - il est l’axe des événements principaux de la nouvelle
    - ses interventions sont spontanées et non planifiées
    - on lui a volé le nom et l’identité
    Joël Cambus - il a des interventions importantes dans la nouvelle
    - il est le seul qui a cru Montblanc
    - ses interventions sont bien planifiées
    - il est l’un des amis de Jules Montblanc
    - Il est l’auteur réel des deux romans
    b- personnages secondaires
    Chantal - femme de Jules Montblanc
    - c’est elle qui a découvert la publication du premier roman.
    l’éditeur du roman - Il ignore lui aussi que ce n’est pas Jules l’auteur du roman
    Old Harry - Il est d’origine québécoise
    - Un nouvel ami de Jules
    - Il a raconté son histoire à Jules Montblanc
    c- Personnages décoratifs
    - Les collègues de bureau de Jules
    - Les clients au café de Old Harry
    B/ Les Trois Situations Du Récit
    1. Situation initiale
    Du début (ligne1) jusqu’à « En vain » (ligne49)
    - Jules Montblanc mène une vie monotone avec sa femme Chantal
    - Chantal apprend à son mari que les journaux viennent d’annoncer la publication d’un roman intitulé L’Univers Piégé signé par Jules Montblanc
    - Jules Montblanc nie être l’auteur de l’Univers Piégé mais personne ne le croit
    - Jules Montblanc remet sa démission puis s’enferme chez lui.
    2. Situation intermédiaire
    De « pas un jour ne se passa » (ligne50) jusqu’à « dans le découragement » (ligne325)
    - Le narrateur reçoit la visite de son ami Joël Cambus, qui lui suggère d’aller discuter de la publication du livre avec l’éditeur.
    - L’éditeur explique à Jules comment il a reçu le manuscrit du roman et a pu avoir tous les renseignements concernant l’auteur.
    - Jules Montblanc reçoit de l’argent de l’éditeur.
    - Jules Montblanc revoit Joël Cambus. Celui-ci lui suggère de profiter de l’argent qu’il a reçu pour s’éloigner un peu de Montréal.
    - Le narrateur s’offre des vacances à New York avec sa femme et prend l’habitude d’aller quotidiennement au café du vieux Harry.
    - Le vieux Harry raconte sa vie au narrateur.
    - Joël Cambus rend visite au narrateur et lui conseille de prolonger ses vacances à New York.
    - Jules Montblanc et sa femme Chantal rentrent à Montréal.
    - Le narrateur apprend qu’on vient de publier un nouveau roman intitulé Old Harry signé par Jules Montblanc.
    - Les journaux annoncent qu’on vient de trouver le vieux Harry tué de deux balles dans la tête comme annoncé dans le roman.
    3. Situation finale
    De « Bien entendu » (ligne326) jusqu’à la fin
    - Jules Montblanc est condamné à vingt-cinq ans de prison ferme pour le meurtre de Harry Young, alias Henri le jeune.
    - Joël Cambus rend visite à Jules Montblanc en prison. Il explique à ce dernier que c’est lui-même qui est responsable de tout ce qui est arrivé.

    III) Champs lexicaux de la nouvelle
    A/ Champs lexical de la modestie
    Jamais je n’ai rêvé d’être célèbre, un homme discret, laisser choir ma vie dans les moiteurs de la foule anonyme, ce rien que je suis, monotone, se promener sans but, lire des journaux toujours dans le même café, timide, je ne suis pas curieux de nature, la médiocrité, l’habitude…
    B/ Champs lexical de l’écriture
    Histoire, le journal, écrit, un roman, livre, article, l’ouvrage, lire, l’auteur, le romancier, le narrateur, journalistes, l’éditeur, le best-seller, un grand talent littéraire, la maison d’édition, manuscrit, bouquin, publier, droits d’auteur, une plume à la main, nom de plume…
    C/ Champs lexical de crime
    Vengeance, détruire ma vie, tordre le cou, la police, le procès, la justice, condamné, détention ferme, meurtre, piéger

      الوقت/التاريخ الآن هو الأحد يناير 22, 2017 4:45 am